mercredi 4 mars 2020

mises en demeure pour non-respect de certaines conditions de recueil du consentement concernant les données des compteurs communicants

EDF et ENGIE : mises en demeure pour non-respect de certaines conditions de recueil du consentement concernant les données des compteurs communicants

11 février 2020

La Présidente de la CNIL met en demeure les sociétés EDF et ENGIE en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données de consommation issues des compteurs communicants LINKY, ainsi que pour une durée de conservation excessive des données de consommation.

LINKY, un dossier suivi par la CNIL : rappel des règles applicables

De manière générale, la CNIL est particulièrement vigilante sur les conditions de mise en œuvre des traitements liés aux compteurs communicants.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire