dimanche 7 février 2016

Entre bénévolat et système D, une école pour les migrants inaugurée dans la « jungle » de Calais

C’est un peu comme une deuxième naissance pour l’école laïque du chemin des Dunes. Après une première – et discrète – inauguration en juillet 2015, la structure d’accueil que font vivre au quotidien, dans la « jungle » de Calais (Pas-de-Calais), une trentaine de bénévoles, s’offre, samedi 6 février, une inauguration officielle. Toujours sans reconnaissance ni moyens de l’éducation nationale, mais avec « l’espoir d’interpeller les pouvoirs publics », souligne Laurence Bernabeu de l’organisation non gouvernementale Solidarité laïque, qui a rassemblé les fonds et coordonné l’événement.
Car si, en six mois, la fragile structure de planches et de plastique a bien été agrandie, renforcée, isolée et même équipée ; si une deuxième classe réservée aux enfants de migrants est venue s’adosser à la première – qui n’accueille que des adultes –, l’école du camp de Calais continue de ne pouvoir compter que sur le système D… et les bonnes volontés.
Celles-ci, fort heureusement, ne manquent pas : de Zimako Jones, demandeur d’asile arrivé du Nigeria qui, depuis des mois, porte à bout de bras le projet d’école, à ce groupe de Britanniques venu en rebâtir la charpente, en passant par l’enseignante Nathalie Janssens ou l’orthophoniste Véronique Tiberghien, qui ne comptent pas les heures passées à arpenter la « jungle » pour faire venir, en classe, petits et grands…

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/02/05/a-calais-une-ecole-pour-les-enfants-de-migrants_4859835_3224.html#xsl3OPQE3IxpryPh.99

LIRE LA SUITE SUR LE SITE DU MONDE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire